Partenaire officiel

 

 



 

   

Le 06 Juillet 2012

3 questions au Président de l’ANAAFA, Pierre Rivière-Sacaze


"Le succès de la première édition et la demande des confrères qui y ont participé sont à l'origine du renouvellement et je l'espère de la pérennisation de la manifestation."
Pierre Rivière, Président de l'ANAAFA

 
(ANAAFATECH) Pourquoi les nouvelles technologies sont-elles devenues un outil indispensable des évolutions récentes de la profession d'avocat ?

(Pierre Rivière-Sacaze) L'accès à l'information la plus complète doit être immédiat.
Le stockage des données doit être sécurisé. Les nouvelles technologies permettent cela.
Celui qui ne l'a pas compris a déjà perdu !

(ANAAFATECH) En quoi l’ANAAFATECH apporte-t-elle des réponses concrètes et immédiates aux problématiques des avocats du XXIème siècle ?

(Pierre Rivière-Sacaze) En participant à ANAAFATECH 2012, vous saurez tout sur les nouvelles technologies.
Vous saurez comment et pourquoi il est indispensable de se doter des moyens technologiques qui sont d'ores et déjà à votre disposition.
Pour un prix modique vous pourrez, si vous le souhaitez, être le soir même sur le "Cloud"…

(ANAAFATECH) En quoi l'ANAFAATECH 2012 est-il un écho de la première édition, sans en être une redite ?

(Pierre Rivière-Sacaze) Le succès de la première édition et la demande des confrères qui y ont participé sont à l'origine du renouvellement et je l'espère de la pérennisation de la manifestation. Il y aura un véritable forum où seront présentées et analysées les nouvelles technologies dédiées à la profession d'avocat.
De hauts magistrats et des universitaires nous rejoindront pour réfléchir avec nous sur les dangers d'une utilisation mal contrôlée de ces technologies et la nécessité de mettre en place immédiatement un code de déontologie de l'informatique. Les tables rondes qui seront organisées sur ce thème apporteront beaucoup de réponses aux problèmes rencontrés quotidiennement par les Avocats.